Le mot du président 

Prendre la présidence d 'ACSI après Dominique Malis n 'est pas une mince affaire tant le charisme et le dynamisme du fondateur de cette si sympathique association sont grands.

 

Mais les valeurs restent les mêmes : solidarité, générosité, engagement, partage, ouverture à l 'autre, à d 'autres cultures aussi .

 

Je voudrais renforcer, en tant qu'ancien enseignant, les notions fondamentales d'éducation et de communication, tant il est vrai que dans le monde d'aujourd'hui, ces notions sont essentielles dans la formation et le développement de la jeunesse.

 

Communication par la pratique incontournable de l 'Anglais, la pratique si importante des Arts et de l 'Informatique, échanges de lettres et de cadeaux, de photos et de vidéos, d'échanges via Skype.

 

Education à l 'environnement et l 'écologie, en Inde mais aussi chez nous.

 

La survie de l 'humanité passe par la notion de respect individuel et collectif de notre planète..

 

 -Aider les jeunes qui se trouvent en situation précaire, à avoir la meilleure éducation possible, surtout les filles qui, en Inde, connaissent souvent des situations difficiles, par l 'intermédiaire de parrainages individuels ou collectifs.

 - Faire connaître la culture si riche de l 'Inde et faire bénéficier au plus grand nombre, de ses multiples outils aujourd'hui reconnus par la science et la médecine (yoga -méditation -Ayurvéda et spiritualité ).

 -Faire aussi connaître la culture catalane et française à nos amis indiens .

 -Enfin et surtout, donner des conditions de travail et d'accueil dignes aux élèves de l'école de Cheenthalar (après la réhabilitation d'un bloc sanitaire et le début de construction d'un bâtiment neuf, il reste le dernier étage à construire.....)

 

 

Tels sont les axes que j 'entends privilégier et renforcer.

 

Mais tout cela n 'est et ne sera possible que grâce à nos partenaires, sponsors, aux parrains et marraines et au public qui vient nous rencontrer et nous soutenir aux différentes Diwalis et Fêtes indiennes que nous organisons à Baixas, au Château les Pins, généreusement mis à notre disposition par la municipalité et les caves Dom Brial.

 

Nous avons besoin de vous.

Les jeunes indiens ont besoin de vous.

Les jeunes catalans aussi, pour préparer le monde de demain, celui que le Dalaï Lama appelle « l 'Age de la Responsabilisation Universelle » .

 

Tous concernés et tous dans l 'action, même la plus infime et la plus modeste.

 

Amicalement et surtout au plaisir de vous rencontrer.

 

Marc Mozzi, président d 'ACSI