L'école et les enfants

Tout à commencé il y a dix ans. Dans un village kéralais perdu en pleine jungle, le collège Sant Sebastian menaçait de disparaître à cause de son insalubrité. Des centaines d'écoliers étaient concernés. Les amics se sont alors lancés dans la construction d'un nouveau bâtiment, dont les fondations et les cinq premières classes au rez-de-chaussée ont vu le jour en 2012. À ce jour, l'école est pratiquement achevée. Un projet d'auditorium sur la terrasse de l'établissement finalisera ce très gros projet. L'association apporte aussi du matériel scolaire, des médicaments et des récoltes diverses (lunettes et autres). Tout cela a été possible grâce aux actions en France : en assistant à la fête annuelle de Baixas (Diwali, la fête des lumières)vous participez tous à la réalisation de cette belle réalité.



L'organisation de la fête de toutes les lumières !

 

Concrètement, il nous fallait de l'argent.

Spirituellement, nous avions besoin de ramener un peu des valeurs indiennes en France.

L'idée d'organiser la Fête des lumières s'est imposée d'elle-même ! 

A notre grande et belle surprise, ce fut un succès immédiat, dès la première édition, en 2008.

Les intervenants étaient là, le public aussi! 

 

Cette  grande manifestation est devenue le poumon de l'association. Elle permet de financer une partie importante des projets en Inde, elle est un moment de fête et de partage unique dans le département. 

Une parenthèse dynamisante et passionnante ! 


Le parrainage des enfants, une évidence

Il y avait la construction du bâtiment et il y avait la réalité humaine et matérielle des familles indiennes.

La solidarité de l'ACSI se voulait globale, entière. Le parrainage d'enfants était donc une suite logique à notre action. 

Aujourd'hui 60 enfants grandissent avec le soutien, tant amical que financier, de marraines et de parrains de l'association.

Parrainer des enfants est une aventure humaine passionnante, enrichissante, pleine de bonheur ! 



 Les ponts entre les enfants d'Inde et ceux de France

Là, encore, créer des liens, des rencontres entres tous, s'est imposé à nous.

 

Aujourd'hui, les échanges et les projets pédagogiques fleurissent entre les établissements scolaires des P.O et ceux de Cheenthalar, sur les thèmes de l'écologie, de l'environnement, du développement durable. Les rencontres intercontinentales se multiplient grâce aux nouvelles technologies, au service d'une authentique fraternité solidaire.

 

Les écoles participantes : Collège Pierre Fouché Ille sur Têt - École primaire de Vinça  - École primaire de St Féliu d'Avall - Collège St Joseph de Prades  - Lycée Sainte Louise de Marillac  - Collège la Côte Radieuse à Canet - École primaire de Baixas